BIOGRAPHIE

jeremy charbonnel enfant

Je suis né un vendredi après-midi, vers 13h45, dans la banlieue lyonnaise. Je suis le dernier d’une famille de 3 enfants. Enfin non je suis «l’erreur» d’une famille de 2 enfants. Oui je suis le coup de trop, 9 ans après mes deux ainés, celui dont on ne sait pas si on va le garder, celui qui va vraiment faire chier : oui je suis le petit dernier !
Vous l'imaginez j’ai eu une enfance pas facile : des parents hyper attentifs, des frangins aux petits soins, très vite je me suis fait cataloguer: je suis le pourri gâté !
Alors après toutes ces années de railleries, de jalousies, il fallait que je me trouve un métier où rien n'était gagné... Je serai comédien sinon rien, ou le pari un peu cinglé d’un enfant barré !

En 2007 je me tire à la capitale, pour rejoindre les bancs de formations théâtrales.

En 2009 je prends ma plume et une feuille blanche. Mes idées fument, je foulerai bientôt les planches.

Aujourd’hui, je suis sur scène avec mon seul en scène, à la télé dans des adaptations des romans de Georges Simenon, et au cinéma dans un biopic sur Claude François.

Le métier de comédien je crois que je l’aime bien !

PARCOURS

Jérémy Charbonnel Grand Point Virgule


De Juillet à Septembre 2017

L’été sera chaud, l’été sera beau ! « Fils de… » continue son ascension au Point Virgule avec le créneau phare du mercredi au samedi à 20h. C’est le retour de sa pastille humoristique sur le web « J’ai dit une connerie » avec un nouveau format, de nouvelles vidéos et un graphisme retravaillé. A découvrir de toute urgence !

L'homme moderne


De janvier à juin 2017

Jérémy ne cesse de faire grandir son spectacle et « Fils de… » prend une nouvelle dimension visuel grâce au magicien du graphisme Lionel Basseville (Yocity). Il enchaine une deuxième année sur les planches du mythique Point Virgule tous les dimanches et lundis à 20h ! Et aussi sur les routes de France, de Saint-Cyr-sur-Mer (83) à Cabourg (14) en passant par Ergany (95) ou Montmorillon (86), toutes les dates dans la page AGENDA.

J’ai dit une connerie ?


De septembre à décembre 2016

Jérémy lance sa toute première pastille humoristique : « J’ai dit une connerie ? ». Un rendez-vous hebdomadaire d’humour cynique et corrosif à retrouver sur sa chaine YouTube. Vous retrouverez le personnage qu’on adore détester, qu’il campe aussi dans son One Man Show qui se joue toujours les dimanches et lundis à 19h au Point Virgule !

L'homme moderne


Juillet et août 2016

Le 1er juillet est l’arrivée d’un nouveau titre pour le spectacle de Jérémy : Fils de … Sous les traits d’un fils de bonne famille se cache un autre personnage beaucoup moins policé, un showman dont l’humour décapant passe en revue nos petits faits quotidiens. Il continuera à fouler les planches du Point Virgule tout l’été du jeudi au dimanche à 19h.

Affiche L'homme moderne


De janvier à juin 2016

Jérémy est programmé dans la prestigieuse salle du Point Virgule, tous les dimanches & mardis à 19h. Un lieu emblématique et chargé d’histoire pour les artistes qui se produisent sur cette scène. Jérémy continue aussi sa tournée en France et en Suisse avec des villes bien connues comme Saint Didier au Mont d’Or (69) ou encore Cloyes sur le loir (28) !

L'homme moderne


De septembre à décembre 2015

Pendant 4 mois Jérémy sillonne la France, la Suisse et la Belgique pour vous faire découvrir son One Man Show «L’homme moderne» ! 44 dates dans 11 villes et 3 pays : Bruxelles, Lyon, Nice, Aix-en-Provence, Nantes, Lausanne entre autres.

Affiche L'homme moderne


Juin 2015

En juin 2015, Jérémy rejoint la distribution du téléfilm La Mort d’Auguste, tiré du roman éponyme de Georges Simenon. Il retrouve le réalisateur Denis Malleval, avec lequel il avait tourné « L‘Escalier de fer » et joue aux côtés de Jean-Pierre Darroussin, Bruno Solo et Antoine Duléry.

logo comment ça va bien !


De janvier à juin 2015

En janvier 2015, Jérémy intègre l’équipe de chroniqueur de l’émission de Stéphane Bern : Comment ça va bien !

Affiche L'homme moderne


Juin 2014

Depuis juin 2014, Jérémy travaille la nouvelle version de son One Man Show, L’homme moderne. Il collabore également avec le photographe Matthieu Dortomb et avec le talentueux graphiste Lionel Basseville (Yocity)

logo_jeremycharbonnel

De 2011 à 2014


De 2011 à 2014, Jérémy a fait partie de la troupe d'improvisation Les Colocataires. C’est en 2011 qu’il participe également au projet ambitieux d’Arte Les Combattants de l’Ombre. Jérémy y interprète Barush Shub un juif résistant pendant la seconde guerre mondiale.

Affiche Cloclo et l'escalier de fer



En 2012, il joue le rôle de Christian Morise, le secrétaire particulier de Claude François dans dans le biopic Cloclo aux côtés de Jérémie Renier et Benoît Magimel. En novembre 2013, Jérémy partageait l’affiche avec Laurent Gerra et Annelise Hesme de L’escalier de fer, téléfilm diffusé sur France 3 et tiré du roman de Georges Simenon.

Affiche les Filles des Mathurins

De juillet 2011 à juin 2013

De juillet 2011 à juin 2013, Jérémy a foulé les planches du théâtre Le Bout, situé à deux pas de la Place Pigalle. Une salle intimiste qui lui a permis de faire ses armes et de roder au mieux son One Man Show: L’Homme idéal ou juste un gros connard ?

En 2012, Jérémy a écrit et mis en scène, avec Nicolas Hirgair, une pièce intitulée Les Filles des Mathurins qui s’est jouée 6 mois au sein du théâtre du même nom, avec La Bajon, Myriam Baroukh et Hervé Isorez.

Affiche les Gamines

2009

En 2009, il figure dans la comédie dramatique Gamines, adapté du roman de Sylvie Testud aux côtés d’Amira Casar, Sylvie Testud et Jean-Pierre Martins. Cette même année, Jérémy se lance dans l’écriture de sketchs et entre dans la grande aventure du One Man Show. Il intègre également la Ligue Française d’Improvisation, la LIFI.

logo Lifi

2007

Originaire de Lyon, Jérémy foule ses premières planches, dans le quartier de la Croix Rousse, à l’Atelier Théâtre des Pentes sous la direction de Patricia Vella.

C’est en 2007 qu’il décide de rejoindre Paris pour y suivre une formation de comédien au Studio Pygmalion, puis au Laboratoire de l’acteur.